REEE

Le Régime enregistré d’épargne-études est un outil dans lequel les épargnes fructifient à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que le bénéficiaire soit aux études post-secondaires.

Les REEE constituent un excellent moyen de faire des économies à plus d’un titre. Les épargnes y fructifient à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que l’enfant en ait besoin pour ses frais de scolarité, son loyer ou d’autres frais d’études; le REEE vous permet de demander la subvention fédérale et provinciale  pour l’épargne études au nom de votre enfant.

Vous pouvez verser jusqu’à 4 000 $ par année dans un REEE pour chaque enfant.


Un REEE est un abri fiscal au profit des étudiants post-secondaires. Avec un REEE, les cotisations ont été imposées au taux du cotisant. Au retrait, les intérêts, gains en capital et dividendes (et SCEE) seront imposés au taux d’imposition du bénéficiaire. Un bénéficiaire du REEE est généralement un étudiant de niveau post-secondaire; ces personnes paient généralement peu ou pas d’impôt sur le revenu en raison de crédits pour frais de scolarité et éducation. Ainsi, avec la contribution du capital, la bourse SCEE, et les intérêts, l’étudiant aura une bonne source de revenu pour financer les études post-secondaires.

La subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)
La subvention du gouvernement fédéral sera égale à 20% des premiers 2 500 $ que vous cotiserez chaque année à votre régime. Cela pourrait représenter jusqu’à 500 $ de plus par an jusqu’à concurrence de 7 200 $ à vie.

L’incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)
Le gouvernement du Québec ajoute 10% à votre cotisation, jusqu’à concurrence de 250 $ par an. Cela peut représenter 3 600 $ de plus pour chaque enfant sur la durée de votre REEE.

Le capital contribué au REEE peut-être retiré à tout moment par le contributeur. Dans ce cas, les bourses des gouvernements doivent être remboursées. Les intérêts seront imposés en tant que revenu au taux d’imposition du contributeur sauf si l’argent est transféré dans un REER sous réserve de limites des cotisations. Il existe des dispositions pour des retraits anticipés sans pénalité, pour un étudiant qui, en raison des circonstances exceptionnelles, ne peut continuer ses études.

Un REEE autogéré offre un choix varié de placements. Typiquement, le choix se limitait aux fonds mutuels et CPG, tandis que dans un plan autogéré l’individu peut avoir des actions, obligations et fonds de placement. À Gestion de Capitaux Rothenberg, un conseiller peut vous aider à choisir un portefeuille approprié.

Les familles à revenu modeste peuvent aussi recevoir le Bon d’études canadien du gouvernement fédéral. Le BEC ajoute 500 $ à votre REEE dès la première année jusqu’à ce que votre enfant ait atteint l’âge de 15 ans.